Combien coûte une psychothérapie à Paris 9e?

Retour

Combien coûte une psychothérapie à Paris 9e?

Combien coûte une psychothérapie à Paris 9e?  

 

 

     Beaucoup de gens imaginent que la séance chez le psy (psychiatre, psychologue, psychanalyste) coûte chère, qu’elle est même hors de prix. Si cela peut être vrai dans certains cas, nous allons voir qu'une grande partie de la question dépend de la rentabilité que nous pouvons attendre du traitement psychothérapique.

Le coût de la psychothérapie est avant tout lié au type de traitement mais aussi il dépend également de l’éthique du clinicien. En effet, si certains praticiens fixent leur prix de manière rigide et automatique, certains cliniciens à Paris comme ailleurs adaptent leurs tarifs aux moyens des patients et des psychanalysants, en fonction notamment du rythme des séances et de des possibilités financières de chacun.

 

Il est vrai qu’une psychothérapie de manière générale coute cher, et cela, à tous les niveaux ! Mais nous allons voir que dans certains cas, ses effets peuvent amener un retour sur investissement particulièrement important, et cela encore une fois, sur tous les plans. Ainsi la psychothérapie la plus couteuse en apparence peut également s’avérer la plus rentable et inversement, certains investissements qui semblent économique au premier abord s’avèrent finalement couter plus cher pour le patient à plus ou moins long terme.

 

Au delà du désir de chaque praticien et du positionnement éthique, le coût de la psychothérapie dépend donc du type de traitement que vous souhaitez entreprendre. 

Nous avons différencié dans un autre article la psychothérapie avec psychothérapeute et la psychothérapie avec psychanalyste. Ainsi, chacun pourra choisir sa psychothérapie en connaissance de cause. 

 

La psychothérapie avec psychanalyste est plus coûteuse au premier abord car elle nécessite des séances rapprochées et peut également durer plus longtemps. Cependant, le gain est beaucoup plus important, tant au cours de la cure qu’à sa sortie car le bénéfice que le patient ou le psychanalysant retire de son investissement est tout à fait perceptible et significatif dans la durée.

Nous pouvons en effet mesurer ses effets tout d’abord en terme de bien-être et d’apaisement : dans la relation à soi-même, à son corps, dans son couple, dans sa famille, dans son travail, le gain que l’être peut retirer de sa cure est particulièrement inestimable.

De plus, l’énergie psychique qui était gaspillée dans les symptômes peut au fur et à mesure être réutilisée par le patient et le psychanalysant dans une voie plus en accord avec son désir, ce qui produit des effets manifeste dans son travail. Ainsi, il n’est pas rare que les effets de la cure se ressentent directement en terme de gains financiers.  

 

Il est vrai cependant que certains psychanalystes fixent des prix particulièrement insoutenables pour la plupart des gens si bien que de nombreuses personnes qui souhaitent entreprendre une cure se voient contraintent d’abandonner ou de se diriger vers un psychothérapeute en institution. Comme la plupart des institutions qui offrent un cadre psychothérapeutique sont saturées, elles ne peuvent accueillir les patients qu’après une longue liste d’attente et ne proposer que des psychothérapies, à raison d’une séance par semaine voir toute les deux semaines, ce qui est loin d'être productif à long terme.

 

Cependant, de nombreux psychothérapeutes et psychanalystes acceptent d’adapter le prix des consultations en fonction des moyens de chacun et en fonction du rythme des séances. C’est le cas des membres cliniciens du Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital, à Paris 9ème et d’autres associations ou école de psychanalyse à Paris ou ailleurs. Cette démarche éthique vise précisément à adapter le coût de la psychothérapie et de la psychanalyse au cas par cas, sur mesure, et à la rendre possible pour celles et ceux qui ont vraiment le désir d’entreprendre cette traversée.

 

La psychothérapie avec psychothérapeute peut s’avérer moins couteuse financièrement au premier abord car le rythme des séances est bien souvent très espacé et la durée du traitement est considéré comme bref.

Cependant, l’économie dans l’investissement se paie à la sortie de la cure car si le symptôme principal a pu se résorber durant la psychothérapie avec psychothérapeute, il n’est pas rare qu’il revienne un peu plus tard ou qu’il soit déplacé. Comme la source du symptôme n’a pas été traitée, le conflit psychique qui est à la racine du trouble peut ainsi trouver un autre mode d’expression, de décharge, soit dans la création d’un nouveau symptôme, soit dans la réutilisation des voies symptomatiques déjà empruntées précédemment.

 

Ainsi, il est important avant d’entreprendre une cure, à Paris ou ailleurs, de savoir quel type de psychothérapie l’on souhaite pour soi et quels effets nous attendons de ce traitement. Le cout de la psychothérapie finalement se mesure à ce qu’elle apporte très concrètement et durablement dans nos vies, dans la résorption de nos symptômes, dans l’apaisement de nos relations aux autres et surtout à nous même.

 

 

 

 

Combien coûte une psychothérapie à Paris 9e?

Contactez-nous