Comment lutter contre le vaginisme, à Paris 75009

Retour

Comment lutter contre le vaginisme, à Paris 75009

Comment lutter contre le vaginisme, à Paris 75009

 

Il n’est pas rare qu’une femme vivant en région parisienne ou partout ailleurs, ait dans sa vie des aventures qui se passent mieux que d’autres. Nous trouverons dans la singularité de chaque être humain la raison pour laquelle chacun ressent l’amour, spirituel et physique différemment. Le corps féminin a depuis la nuit des temps été une source de fascination pour l’homme, malgré tout ce qu’il a pu subir durant tous ces siècles et encore aujourd’hui. L’Histoire nous montre que la femme était, et est toujours en partie méconnue de l’homme, qui choisissait à une époque de lui attribuer de vulgaires étiquettes de sorcières au lieu de chercher à comprendre qui elle est réellement.

Et tout comme le corps masculin, le corps féminin s’exprime et cela passe parfois par des symptômes corporels. Dans cet article, nous allons parler de l’un d’eux, le vaginisme.

Le vaginisme correspond à une contraction des muscles qui entourent l’ouverture du vagin, elle empêche par conséquent toute pénétration (sexuelle ou hygiénique, comme celle d’un simple tampon par exemple). Le vaginisme peut être plus ou moins prononcé selon les femmes et les raisons du trouble, qui sont toujours psychologiques, bien qu’elles puissent venir parfois d’une source physiologique.

 

Ne vous est-il jamais arrivé de vouloir entamer un rapport sexuel, mais que vous soyez trop contractée pour qu’il puisse y avoir pénétration, voire préliminaires ?

Ce sont des choses qui peuvent arriver à une femme, beaucoup ont déjà vécu l’expérience, mais probablement différemment des autres. Si vous faites partie de celles qui connaissent ce moment, ne vous inquiétez pas, premièrement vous n’êtes pas seule, et ensuite peut être qu’après avoir lu cet article, vous en saurez plus et saurez quoi faire pour remédier au problème.

Lorsque vous avez tenté de faire l’amour avec votre partenaire et que vous vous êtes rendu compte des complications le moment de la pénétration venu, vous vous êtes surement demandé ce qu’il se passait.  Dès ce moment, des milliers de questions vous sont venues à l’esprit en l’espace d’une seconde : est-ce ma faute si nous n’y arrivons pas ? quelles sont les raisons ? peut-être suis-je trop tendue ? pourquoi ? pourtant je suis bien avec lui …

Vous commencez à vous immerger d’un flot d’interrogations qui, à vrai dire, n’est pas normalement le bienvenu dans ce genre de moments intimes. Le voulu rapport, dans ces cas-là, se termine souvent prématurément. Au moment où vous vous allongez l’un à côté de l’autre, le deuxième flot de questions envahit votre esprit : est-il déçu ? est-ce que cela va changer l’image qu’il a de moi ? il va probablement penser que c’est parce que je n’avais pas envie de lui. Mais ce n’est pas le cas, comment lui faire comprendre ? comment expliquer quelque chose que je ne comprends pas moi-même ? …

STOP ! Se poser toutes ces questions ne changera rien, à part vous encombrer l’esprit de négativité, et de rancœur envers vous-même et ce n’est pas ce dont vous avez besoin ! Surtout que se poser trop de question peut entrainer plus de problèmes dans le couple qu'il n'y en avait au départ. 

Mieux vaut se dire qu’il arrive de bonnes expériences et parfois d’autres qui le sont moins, tout le monde sur Terre peut vous le confirmer.

 

Maintenant, il arrive que chez certaines femmes, il ne s’agisse plus d’une simple expérience qui aurait mal tourné, mais de leur quotidien. Là, il est nécessaire de s’interroger, mais s’interroger sur des solutions, et non sur les causes de votre vaginisme. Il est parfois possible de comprendre à quoi il est lié, mais d’autres fois, les causes sont enfouies tellement profondément dans l’inconscient, que vous ne parviendrez pas à comprendre ce qui vous arrive. Certaines femmes peuvent même justifier leur vaginisme par un événement qu’elles ont vécu, en croyant détenir la vérité alors qu’elles n’en seront que plus détournées.

 

En comprenant cela, il est possible de se rendre compte de toute l’efficience de la psychanalyse avec psychanalyste ou psychothérapeute, à Paris, en banlieue parisienne ou partout ailleurs en France.

La psychanalyse utilise une méthode, appelée libres associations, qui consiste à parler ses pensées sans les juger ni les censurer, en décrivant au thérapeute tout ce qui nous vient à l’esprit. Ainsi, nous permettons à notre esprit de s’exprimer librement et de remonter le fleuve de notre inconscient. Certaines pensées qui se dissimulent en notre inconscient éclatent au grand jour, devenant conscientes. Une fois devenue consciente, la réelle cause de notre symptôme, ici le vaginisme, n’a plus de raison d’être étant donné qu’un symptôme est le moyen qu’adopte notre inconscient pour s’exprimer et tenter de nous faire passer des messages en quelque sorte. Si le problème à la source est connu, le symptôme disparaît.

D’où l’utilité dans les cas de vaginisme d’entamer une thérapie. Ainsi, le patient devenant psychanalysant, redevient maitre de sa vie, et donc de sa vie sexuelle, et peut désormais avoir des rapports sans redouter un blocage psychologique et physique.

 

Comment lutter contre le vaginisme, à Paris 75009

Claire du Parquet

Contactez-nous