Faire une psychothérapie à l’adolescence à Paris

Retour

Faire une psychothérapie à l’adolescence à Paris

Faire une psychothérapie à l’adolescence à Paris

 

      L’adolescence est une période de transition entre l’enfance et l’âge adulte. Pendant cette période, les adolescents tentent de répondre à la question existentielle : « Qui suis-je ? ». En voulant accéder à l’autonomie et l’indépendance, correspondant à l’âge adulte, les adolescents vont devoir traverser un certain nombre d’étapes indispensables au développement.

L’adolescence correspond à une période de changements identitaires importants. En effet, d’importantes transformations s’effectuent durant cette phase comme des changements physiques, les débuts de la vie sexuelle, les transformations sociales et cognitives. Toutes ces modifications amènent l’adolescent à Paris comme dans le monde entier à se questionner sur lui-même. L’adolescent va devoir se réapproprier son corps, se trouver et se retrouver.

L’adolescence est une étape de la vie que chaque individu va vivre, une étape qui fait passer du statut d'enfant à celui d'adulte, et ces changements peuvent être plus ou moins bien supportés selon chacun. Face à ce désarroi dans lequel peut être plongé celui qui se trouve dans ce moment de bascule, la psychothérapie avec psychanalyste peut permettre à l’être de construire ainsi une issue salvatrice qui lui correspond.

 

Les bouleversements à l’adolescence.

 

      Les premiers signes visibles à l’adolescence sont les changements corporels. Le corps se transforme pour passer d’un corps d’enfant à un corps d’adulte. Ces changements soudains peuvent être déroutants pour l’adolescent. Il va devoir faire la connaissance de son nouveau corps, l’accepter, tout en étant confronté aux standards de la société. C’est à cette période que beaucoup d’adolescentes, notamment, vont se trouver « trop grosses », « trop petites » … Il pourra être difficile pour l’adolescent d’accepter son corps tel qu’il est devenu.

C’est aussi la période ou l’adolescent va pouvoir, physiologiquement parlant, faire des enfants et avoir une vie sexuelle. L’enfant va passer au rang d’adulte, et cette transition pourra être difficile à vivre. Plus précisément, cette explosion pulsionnelle confronte l’adolescent à cette difficulté, humaine, qui consiste à trouver une issue entre l’exigence de ses pulsions sexuelles et celles de la société.

Lors de cette période de la vie, toute la confiance en soi acquise est remise en cause, l’adolescent pourra alors se replier sur lui-même, perdre confiance en soi, ou encore tomber en dépression. Des risques d’anorexie, de boulimie, de prise de toxique ou encore de pensées suicidaires peuvent apparaitre pendant cette période de la vie.

L’adolescence met également à mal les liens avec les proches, notamment les parents. La communication peut être rompue, déséquilibrée. Il sera alors important de rétablir des liens seins entre les parents et l’adolescent.

Tous ses bouleversements vont entrainer des questionnements par rapport à l’identité. L’adolescent doit faire avec ce nouveau corps et cette nouvelle identité. Pour cela, il va se chercher et cela peut être difficile chez certains. L’identité, se connaitre et s’accepter, est à la base de l’équilibre psychologique. Si l’adolescent a         du mal à trouver sa propre identité, la psychothérapie avec un psychanalyste ou la psychanalyse peuvent permettre à l’être de se construire et de trouver, littéralement, son style.

 

Ce que la psychothérapie peut apporter à l’adolescent.

 

      Ainsi, l’adolescence est une période de la vie mouvementée. Les questions identitaires sont fréquentes et ne trouvent pas toujours de réponses. Le psychanalyste va permettre à l’adolescent de parler ce qui se passe dans son corps, d’exprimer ses difficultés, et ce faisant, de créer un avenir qui lui soit non seulement possible mais agréable.

Il pourra ainsi construire une façon de vivre qui lui permette d’être adulte, d’assumer ses responsabilités dans Paris comme partout ailleurs.

Force est de constater que de nombreuses personnes qui se disent adultes aujourd’hui n’ont du terme d’adulte que le semblant dans lequel elles se représentent. Beaucoup d’adultes aujourd’hui sont finalement des grands enfants qui se cachent derrière ce qu’ils nomment leurs contraintes. Nous pouvons y regrouper ces responsabilités qui consistent à payer les factures ou encore à travailler (nous sommes là au niveau de la survie, pas de la vie) mais il ne s’agit pas encore d’assumer cette responsabilité spécifique à l’être parlant, cette responsabilité particulièrement difficile à soutenir qui consiste à assumer son désir, d’en prendre soin.

Comment un adolescent peut-il apprendre à se soutenir de son désir s’il remarque que les adultes qui lui sont le plus proche n’assument pas eux-mêmes d’être dans un lien intime à leur désir ?

L’adolescence est donc une période difficile, tant pour l’adolescent lui-même que pour l’entourage. Elle va raviver certaines choses chez les parents notamment, qui peuvent ainsi vivre l’adolescence de leur enfant difficilement. Il n’est d’ailleurs par rare de voir que dès qu’un adolescent commence à aller mieux avec sa psychothérapie, c’est l’un de ses proches qui commence à sombrer. Il est donc important que le psychanalyste (qu’il soit psychologue ou psychiatre de formation) puisse être attentif à ces mouvements familiaux pour qu’il puisse proposer son aide en cas de nécessité. Une consultation familiale n’est pas nécessaire car elle ne permet pas à ce que chacun des membres de la famille puisse s’exprimer en toute intimité, seule façon possible de faire advenir la subjectivité. C’est au psychanalyste de se mettre à la disposition des membres de la famille afin d’offrir un espace de liberté, d’aération où une parole bien dite puisse se frayer un chemin.

 

      Grâce à la psychothérapie avec un psychanalyste, l’adolescent pourra trouver un support solide grâce auquel il pourra se sentir compris, écouté et pris en compte. Elle lui offrira un espace libre de tout jugement dans lequel il pourra parler ce qu’il a de plus intime et ainsi, se révéler à lui-même.

 

Faire une psychothérapie à l’adolescence à Paris 

 

M.H.

 

Contactez-nous